Collection Petit VA!

édition du Centre de Créations pour l'Enfance de Tinqueux.

Un engrenage :
Les V et les A s’organisent et s’articulent
en roues dentées mous se mettre à l’impératif :
VA !

 

 

 

 

L'impertinente Collection Petit VA!

Une collection de poésie contemporaine pour la jeunesse qui interroge le monde & son temps, les gens & leurs rapports à l'ordre établi. Une collection tendre bien qu'assez éloignée des clichés clinquants & colorés qu'on accroche trop souvent aux devantures des idées reçues.

Une collection N&B pour voir la vie de toutes les couleurs!

Patrice Soletti

est le musicien le plus poète que nous connaissons, il est guitariste, improvisateur et compositeur autodidacte, attaché à une certaine idée de l'émancipation et de l'autonomie (do it yourself). Il s'investit dans des projets artistiques collectifs, joue du jazz, de la musique expérimentale, du rock, réalise des projets pluridisciplinaires et participe à la mise en place de microstructures autogérées.
Il se produit régulièrement avec des poètes sur scène.
POÈMES GRAPHIQUES est son premier recueil publié à ce jour. Il a été créé aux bords de l'essentiel, quand tous les soleils se font lucides.

Discographie sélective :
La Vie est Songe / EMiR cie Barre Phillips - Nato, 2017 ;
L'album idéal (avec Facteur Zèbre), Ginko éditeur, 2016 ;
Postcards (avec l'Electric Pop Art Ensemble) - Alambik Musik, 2015



De la poésie à voir.......................à imaginer.......................
à composer.......................recomposer.......................
à faire jouer dans sa tête.......................ou dans celle des autres
.......................voici.......................la poésie d'un musicien.......................
ou la musique d'un poésicien.......................

Rascal

est un homme peu ordinaire que le quotidien ne se lasse pas d'étonner. Buissonnier de la vie depuis 21035 jours, il éclate en mots ou en images selon les saisons de son humeur. Ses albums se râpent les coudes et les genoux contre le monde qu'il questionne sans relâche et même si sa géographie intérieure le fait voyager dans des autres parts lointains, son style incisif le rend proche de nous.

Ses livres sont principalement édités par L'école des Loisirs.



Il est six heures ennemie du matin. Il est douze heures. Il est toutes les heures dans ce petit livre aux sonneries joyeuses des mots ensorceleurs, graves, ou légers, comme des mots d'amour catégorie poids plume. Des mots de plumes catégorie poids lourds.

Illustrations de l'auteur.

Julien Blaine

est un poète majeur, bien qu'il ne soit toujours pas vacciné contre la bêtise humaine, qu'il dénonce avec ardeur dans ses livres, ses lectures publiques ou dans ses engagements quotidiens. La poésie est vitale pour cet artiste hors norme qui créé de nombreuses expositions de ses œuvres (BLAINE AU MAC, UN TRI, rétrospective, éditions Al Dante, 2009). Inspirateur de la poésie action, il participe à la vie de la poésie performance en France comme à l'étranger.

Il a reçu le prix Lire et faire lire pour son précédent ouvrage à nos éditions : Ce petit nuage a l'air bête.



Mesurée, pesée, savamment orchestrée, la poésie de Julien Blaine s'emballe mais ne s'en laisse pas compter. Rebelle de nature vivante, il nous livre ici un recueil tout en subtilité et en images. Chiffrées. À défricher. Conter. Raconter.

Frédéric Forte

est un poète inventif que les contraintes fascinent. Il a lu Exercices de style de Raymond Queneau en classe de 5e et a le souvenir très net d’avoir découvert à cette occasion dans un manuel le mot « Oulipo », c’est l’Ouvroir de Littérature Potentielle, groupe littéraire dont il est membre depuis 2005. Ses initiales sont aussi celles de « formes fixes » dont il aime explorer les potentialités, qu’elles soient issues des traditions poétiques ou bien conçues par les oulipiens.

Dernier livre paru : Dire ouf aux éditions P.O.L, 2016




dans un livre
il y a un livre
un poème isolé

truculent
insoumis
à découvrir

    
« s’il fallait désécrire
je désécrirais
un poème isolé
»

Dorothée Volut

aime l'incandescence et la justesse. Ses mots font toujours pile le poids de lettres qu'il faut. Avec elle les mots balancent et nous laissent suspendus. Elle est à entendre de voix vive aussi bien qu'à lire sans tarder, ni précipitation. Elle a été poète en résidence au Centre de Créations pour l'Enfance de Tinqueux de septembre 2015 à juin 2017.

Elle a récemment publié : Alphabet (réédition 2016) et À la surface (2013) aux éditions Eric Pesty.



Un texte où le cœur des mots bat haut.
Et fort.
Et demande si ton cœur à toi il bat pendant que tu lis. Pendant que tu vis. Et si quand il bat, c'est pour toute la vie.

« Aujourd'hui, j'ai tracé le mot poésie avec mon doigt sur un pare-brise dans le givre matinal                             plus loin, j'ai entendu quelqu'un qui grattait                     pour arracher la page. »

Albane Gellé

est poète équilibriste, traversant le paysage littéraire avec fougue et galop de mots. Elle a été organisatrice d'événements et d'actions autour de la poésie au sein d'associations comme Hurluberlu, Compagnie Cent Doutes, Poïen ou encore La Maison des Littératures. Elle vit aujourd'hui à Chênehutte, près de Saumur, où elle a créé en 2014 "Petits chevaux et compagnie" qui propose des temps et des espaces pour vivre les liens avec le cheval.

Ses dernières publications : Où que j'aille, éditions Esperluète (2014) ; Souffler sur le vent, éditions La Dragonne (2015).



Portraits sensibles en finesse et en poésie. Des instantanés de vies transmis par collissimots. Comme autant de cadeaux en urgence.

« Il a commencé par un tatouage sur le bras droit, et puis en vieillissant, il a continué. Le bras gauche, les deux avant-bras, le dos, le torse. Il dit que l’idéal serait de tout recouvrir avant de mourir. Parce qu’il n’a pas envie de s’en aller tout nu. »

Christian Garaud

Un de de ses poèmes résume assez bien la situation : “Toute sa vie l’enfant va/son chemin d’enfant/dans un corps qui va/son chemin de corps”. Ces chemins divergent très tôt, ce qui crée une situation d’inconfort et de manque dont on s’accommode comme on peut. La poésie lui paraît être un moyen parmi d’autres de les rapprocher l’un de l’autre. Qui dit enfant dit jeu, mais ce jeu est moins un divertissement qu’une aventure. Qui disait qu’écrire un poème, c’est “faire le mur du langage”? C’est tout à fait ça. Et dans l’inquiétude et le plaisir de l’écriture du poème se croisent de façon éphémère les deux chemins en question. Poèmes, textes et traductions dans une dizaine de revues en France et aux Etats-Unis.

Il a publié les petits livres de poèmes : Les pommes clochards, Gros Textes, 2009 ; D'où vient la voix? éditions des Vanneaux, 2012 ; La cigale bien attachée (plus ou moins), éditions La Porte, 2012 ; Dix-sept grains de komboloï, éditions La Porte, 2014.



Un livre qui déménage! avec ses poèmes si touchants que nous nous surprenons à vouloir retenir l’instant que construit la maison du poème en lisant Le livre des contraires pour prolonger le moment d'avant le déménagement.

« Peut-on déménager
  Sans changer de maison ? »

Laurence Vielle

est née à Bruxelles, en Belgique où elle vit toujours. Elle est poète, comédienne, diseuse d’images, glaneuse de mots, ceux des autres, tambours du monde qui fait battre le cœur et danser la langue en compagnonnage avec d’autres artistes, Bertrand Binet, Vincent Granger, Catherine Graindorge... Elle a reçu de nombreux prix (comme quoi, personne n’est parfait) dont le prix de la première œuvre en Communauté française de Belgique.

Elle a publié chez Maelström : La récréation du monde ; État de marche ; Gaston ; Du coq à Lasne et Mar(i)ons-nous dans la collection bookleg ; ainsi que Ouf (Grand prix de l’académie Charles Cros, catégorie livre-disque, 2015)






« Bienvenue bienvenue ! »

Un regard amusé-amusant sur l’humanité tout entière au travers de portraits hauts en couleur pour un petit livre en noir & blanc. L’écriture jubilatoire et pleine d’espièglerie nous fait décoller de nous-mêmes pour nous redéposer au même endroit entièrement neuf.

« Buster Keaton
    tu le connais ? »

Zéno Bianu

est l’auteur d’une œuvre multiforme, interrogeant la poésie, la musique, le théâtre et l’Orient. Il a publié une cinquantaine de livres, dont Infiniment proche et Le désespoir n’existe pas (Poésie/Gallimard), Satori Express (Le Castor Astral), Les Poètes du Grand Jeu (Poésie/ Gallimard) et une remarquable série au Castor Astral consacrée aux artistes des lisières incandescentes : Chet Baker, Jimi Hendrix, John Coltrane et Bob Dylan.



Un livre explosif où le langage danse de l’origine à nos jours avec pour fond d'étoiles, des motéores.

Fabienne Swiatly

fait de la soudure. Ses mots souvent se baladent en bleu de travail. Ça surprend au début. Fabienne Swiatly soude des phrases qui ne restent pas en place autrement. Ses mots, voyez-vous, débordent facilement parce qu'ils sont vivants. Pris dans la matière vive de vivre. Elle dit d'elle-même qu'elle vient du pays du zéro pointé en dictée... vous imaginez bien qu'elle nous a tout de suite intéressés. Puis sa façon de ne pas plier tout à fait, de hisser ses mots au plus haut dans la voilure de la littérature fait mieux résister aux intempéries de la vie. Elle écrit des récits aussi bien que de la poésie, et aussi pour le théâtre.

Ses dernières publications sont : La fulgurance du geste, éditions de L'amourier, 2014 et Annette, éditions Color Gang, 2013 (Prix Collidram).






Aujourd'hui est un livre à lire au jour le jour pour découvrir une surprise à chaque page qui tourne comme le jour qui court après la nuit sans jamais la rattraper vraiment. Jour contre joue.

Lucien Suel

est un poète ordinaire extra! Il a animé une maison d'éditions qui s'appelait la Station Underground d'Emerveillement Littéraire. Un nom qui donne tout de suite envie de tomber dedans. Il pratique le mail art (art postal) depuis longtemps et a aussi publié des revues et des magazines avant de se consacrer entièrement à l'écriture et aux rencontres publiques. Il dit de lui-même qu'il est un poète ordinaire parce que dans les plus petites choses du quotidien se cache le mystère de tenir encore debout.

Dernières publications : Je suis debout, La Table Ronde, 2014 et pour la jeunesse Les aventures de la limace à tête de chat, éditions du Téètras magic, 2014.



Poèmes à dessiner et à colorier soi-même, dessus, dessous, dedans, dehors et même à l'endroit où poussent le poème!

«Les poireaux se chatouillent les orteils en cachette...»

à vous de jouer!

Serge Pey

est un poète d'action. Avec lui, la poésie tape du pied. C'est surtout un poète debout, c'est pourquoi il écrit ses poèmes sur des bâtons qui jalonnent ses performances poétiques et ses expositions. Ses pensées marchent debout sur la crête des ruptures entre les frontières de l'art. Il est d'ailleurs l'initiateur des marches internationales de la poésie. C'est dire si le mouvement est important pour ce poète voyageur. André Velter a dit : Avec lui, la voix semble une résurrection du sol et du ciel mêlés, charriant pierres de soleil, nuages ensablés et gouffres d'orage.

Derniers ouvrages : La boîte aux lettres du cimetière (Zulma) ; La sardane d'Argelès (Dernier Télégramme) ; L'Agenda rouge (Al Dante).



Le poisson rouge est un livre tranchant comme le verre d'un poème, rouge comme le sang de la vie.

« L'eau est devenue toute rouge et nage maintenant comme un poisson...»

Jacques Canut

change de quotidien tous les jours dans ses petits carnets. Il fouille, il creuse, il mastique tous les jours des poèmes. Quand il se couche, il se demande ce que la nuit fabrique de nouveau et quand il ouvre les yeux il a sa réponse par la fenêtre : tout. Tout est neuf tous les jours pour ce grand enfant de 85 ans que les années ne corrompent pas. Courageux, tenace, il continue de publier même s'il a choisi de se retirer du monde dans son Gers natal, au milieu des collines et de ses chats (ça pourrait être pire). Opiniâtrement, il édite depuis plus de 15 ans ses carnets confidentiels où son sens aigu de la formule fait mouche à tous les coups.

À paraître : l'anthologie complète de ses carnets confidentiels (50 numéros).



ENFANTImAGES, est un livre malicieux, savoureusement écrit avec gourmandise, naturel et bruits de forêts avec ou sans animaux...

        « céTOIne,
       coccinELLE,
    si discrètement
          belles. »

Maram Al-Masri

est une poétesse qui a quitté sa terre natale de Syrie pour s'enraciner dans la parole de l'universalité. Sa poésie va nus-pieds, traversant les champs de bataille sans gilet pare-balles, avec toujours au visage un souffle brûlant épris de liberté. Son chant de guerre, à elle, est un chant d'amour. Puissant et contestataire, jamais rassasié, un chant qui ne se suffit pas de peu. Un chant vaste comme la pluie qu'aucun essuie- glace, aucune main mal intentionnée, n'atteindraient. Et si elle parle de mort, sa poésie n'est pas un cercueil mais plutôt un berceau où la vie renaîtrait sans cesse avec la pleine voix de l'espoir.

Derniers titres parus : Elle va nue dans la liberté, éditions Bruno Doucey, 2013 et La robe froissée, éditions Bruno Doucey, 2012



Les moustiques, un livre plein de piquant, où il est question de révolutions... de batailles... de guerres... mais je vous rassure, tout se finit bien... au moins pour 1 des 2 camps... un livre à l'humour taquin... Allez, je vous livre le début :

« il y a un moustique qui me nargue depuis long... »

à vous de découvrir la suite...

Pierre Soletti

est un tricoteur de mots, bidouilleur de sons, tripatouilleur d’encres diverses (de celles qui s’obstinent longtemps sur les doigts...). Il a publié une vingtaine de livres d'une écriture empreinte de fausse naïveté, de mots simples mais créant des surprises langagières, des juxtapositions graphiques ou lexicales, bref, Pierre Soletti développe une poésie sans cesse animée, revendiquant de maltraiter la langue, en bon « poète agité » qui se respecte.

A récemment badigeonné d'encres et de mots les pages de J'aime (Møtus) ; Muséhomme (Le pédalo ivre) ; Poste Restante (Maelström)



Un livre drôle et tendre, à mettre entre toutes les mains!

« Je travaille pas et j'en ai fait mon métier »  Pierre Soletti

Julien Blaine

est un poète majeur, bien qu'il ne soit toujours pas vacciné contre la bêtise humaine, qu'il dénonce avec ardeur dans ses livres, ses lectures publiques ou dans ses engagements quotidiens. La poésie est vitale pour cet artiste hors norme qui créé de nombreuses expositions de ses œuvres (BLAINE AU MAC, UN TRI, rétrospective, éditions Al Dante, 2009). Inspirateur de la poésie action, il participe à la vie de la poésie performance en France comme à l'étranger.



http://www.lireetfairelire.org

Un livre qui ne manque pas d'air !

« Ah ! oui ! Tu veux vraiment voir comment je peux avoir l’air bête ? »

Edith Azam

existe. Nous l'avons lue et entendue. Elle dit d'elle-même qu'elle sait compter jusqu'à 1000 mais nous avons dans l'idée que 10 000 ne lui ferait pas peur, voire 100 000 si on lui laissait le temps... Elle a publié des livres chez Al Dante, POL, Dernier Télégramme...



Les amoureux des lettres vont adorer ce texte et les cancres se délecter de ce leporello à la désorthographe impeccable. De la pure poésie. Un plaisir brut.

« faut pas que je m’affole… faut que le calme me reste bien pis que je prenne beaucoup soin avec beaucoup d’amour de nos mortrogravées pour leur dire aux gens : des poèmes. »

La collection Petit VA ! est animée par Pierre Soletti et mis en page par Dominick Boisjeol. Elle est éditée par le Centre de Créations pour l'Enfance de Tinqueux.

 

Pour commander

Poèmes graphiques | Patrice Soletti | ISBN 979-10-93367-18-7 | 5€
Rage dedans | Rascal | ISBN 979-10-93367-19-4 | 5€
Faisons nos comptes | Julien Blaine | ISBN 979-10-93367-17-0 | 5€
Les éblouissants | Albane Gellé | ISBN 979-10-93367-14-9 | 5€
Lettres pauvres | Dorothée Volut | ISBN 979-10-93367-15-6 | 5€
Poèmes isolés | Frédéric Forte | ISBN 979-10-93367-16-3 | 5€

Le livre des contraires | Christian Garaud | ISBN:979-10-93367-10-1 | 5€
Cirque ! | Laurence Vielle | ISBN:979-10-93367-12-5 | 5€
Je danse avec le big bang | Zéno Bianu | ISBN:979-10-93367-11-8 | 5€

Ce petit nuage a l'air bête | Julien Blaine | ISBN:979-10-93367-01-9 | 5€
La northographe me rend malade | Edith Azam | ISBN:979-10-93367-00-2 | 5€
Je travaille pas | Pierre Soletti | ISBN:979-10-93367-02-6 | 5€

Le poisson rouge | Serge Pey | ISBN:979-10-93367-05-7 | 5€
ENFANTImAGES | Jacques Canut | ISBN:979-10-93367-06-4 | 5€
Les moustiques | Maram al-Masri | ISBN:979-10-93367-04-0 | 5€
Poèmes à dessiner et à colorier | Lucien Suel | ISBN:979-10-93367-07-1 | 5€
Aujourd'hui | Fabienne Swiatly | ISBN:979-10-93367-08-8 | 5€

+ Frais de ports (nous contacter)

Chèque à l'ordre du Centre de Créations pour l'Enfance
8 Rue du Général Klebert, 51430 Tinqueux
03 26 08 13 26
contact@danslalune.org
http://danslalune.org

Lis & je
Ricochet
ici & là
Facebook